Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Modélisation d’un empilement de matériaux dans le domaine fréquentiel par une condition d’impédance d’ordre élevé

Abstract : Nous considérons le problème de la diffraction électromagnétique d’un objet modélisé par une condition d’impédance d’ordre élevée(CIOE) en régime harmonique. L’originalité de cette thèse est l’établissement de nouvelles conditions suffisantes d’unicité (CSU) pour calculer les coefficients de ces conditions aux limites. Ces CSU garantissent l’unicité des solutions du problème des équations de Maxwell harmoniques.Afin d’exprimer l’opérateur de Calderón qui lie les traces tangentielles des champs électromagnétiques à la surface extérieure de l’objet, nous réaliserons des approximations locales de ce dernier par son plan tangent, par un cylindre infini ou par une sphère. Les coefficients de la CIOE sont calculés par minimisation sous contraintes de l’erreur entre l’opérateur de Calderón et son approximation par la CIOE. Cette minimisation est réalisée sur un nombre d’incidences arbitrairement choisies sur lesquelles on calcule l’opérateur de Calderón. Enfin ces CIOE sont implémentées dans un code équation intégrale EFIE-MFIE où les problèmes de discrétisations des opérateurs différentiels de la CIOE seront résolus en réalisant des transformations sur les fonctions de bases des sous-espaces fonctionnels. Cette modélisation est validée sur certains objets d’intérêt par comparaison avec des codes de référence.
Complete list of metadata

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/tel-03269504
Contributor : Payen Pierre Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 24, 2021 - 10:02:38 AM
Last modification on : Saturday, June 26, 2021 - 3:25:57 AM
Long-term archiving on: : Saturday, September 25, 2021 - 6:12:21 PM

File

thesis_payen.2021_01_19-17h43m...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03269504, version 1

Citation

Pierre Payen. Modélisation d’un empilement de matériaux dans le domaine fréquentiel par une condition d’impédance d’ordre élevé. Equations aux dérivées partielles [math.AP]. Université Sorbonne Paris Nord, 2020. Français. ⟨tel-03269504⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

37