Study of elastic scattering with radioactive beams of 10,11Be and 6He on targets of proton and carbon at GANIL energies - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 1998

Study of elastic scattering with radioactive beams of 10,11Be and 6He on targets of proton and carbon at GANIL energies

Etude des diffusions élastiques de faisceaux radioactifs de 10,11Be et 6He sur des cibles de protons et carbone aux énergies du GANIL

(1)
1
V. Lapoux

Abstract

We have studied the angular distributions of elastic scattering cross sections of {10.11}Be and 6He at 40 A.MeV, on p and 12C targets. We wanted to know whether the weak binding of exotic nuclei significantly amplifies the polarization potential, which includes coupling to the continuum, and whether it is appropriate to question the models and effective NN interactions that give good results for stable nuclei. The data were collected at GANIL. The SISSI and SPEG devices provided secondary beam production and scattered particle detection, respectively. A Monte-Carlo program was developed to simulate the measurement of the cross sections in SPEG and their normalization by incident angle distributions. The mean field approach has led to a more complete study of the polarization potential than many-body models, which do not control the effects of this potential. We computed the elastic scattering cross sections using the ECIS97 coupled channel equation code. The nucleus-nucleon analysis using the complex JLM microscopic potential shows that the effect of the nucleus break-up is mainly on the real part. A complex surface potential, of which the real part is repulsive, is added to the optical elastic scattering potential. It simulates the surface effects generated by the polarization potential. We then reproduce a wide range of elastic scattering data of exotic nuclei on p. We calculated the interaction potential of the exotic nucleus on 12C in the folding (convolution) model, with new density dependent NN interactions. We added to the convolution potential the polarization potential obtained in the proton scattering analysis. The reproduction of the data is then satisfactory. The thesis has thus identified an adequate treatment of the elastic scattering of an exotic nucleus on a target.
Nous avons étudié les distributions angulaires de sections efficaces de diffusion élastique de {10,11}Be et 6He à 40 A.MeV, sur des cibles de p et 12C. Nous voulions savoir si la faible liaison des noyaux exotiques amplifiait notablement le potentiel de polarisation, qui inclut les couplages au continuum, et s'il convenait de remettre en cause les modèles et les interactions effectives NN qui donnent de bons résultats pour les noyaux stables. Les données ont été recueillies au GANIL. Les dispositifs SISSI et SPEG ont assuré respectivement la production des faisceaux secondaires et la détection des particules diffusées. Un programme Monte-Carlo a été développé pour simuler la détection des sections efficaces dans le SPEG et leur normalisation par les distributions de l'angle d'incidence. L'approche en champ moyen a conduit à une étude plus complète du potentiel de polarisation que les modèles à plusieurs corps, qui ne contrôlent pas les effets de ce potentiel. Nous avons calculé les sections efficaces de diffusion élastique avec le code ECIS97 d'équations en voies couplées. L'analyse noyau-nucléon à l'aide du potentiel microscopique complexe JLM montre que la cassure du noyau a un effet surtout sur la partie réelle. Un potentiel de surface complexe, dont la partie réelle est répulsive, est ajouté au potentiel optique de diffusion élastique. Il simule les effets de surface générés par le potentiel de polarisation. Nous reproduisons alors une large gamme de données de diffusion élastique de noyau exotique sur p. Nous avons calculé le potentiel d'interaction du noyau exotique sur 12C dans le cadre du modèle de convolution, avec de nouvelles interactions NN dépendantes de la densité. Nous avons ajouté au potentiel de convolution le potentiel de polarisation obtenu dans l'analyse de la diffusion sur proton. La reproduction des données est alors satisfaisante. La thèse a donc dégagé un traitement adéquat de la diffusion élastique d'un noyau exotique sur cible.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse_ValérieLapoux_CEA.pdf (9.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-03137846 , version 1 (10-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03137846 , version 1

Cite

V. Lapoux. Etude des diffusions élastiques de faisceaux radioactifs de 10,11Be et 6He sur des cibles de protons et carbone aux énergies du GANIL. Physique Nucléaire Expérimentale [nucl-ex]. Université de Paris XI Orsay, 1998. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03137846⟩
58 View
11 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More