Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

IRANGKOR. Réseaux de production et circulation du fer au sein de l'empire khmer (Cambodge, Angkor, IX-XVe s.). Nouvelles données et enjeu de la combinaison des variables « origine et datation »

Stéphanie Leroy 1, 2
1 LAPA - UMR 3685 - Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l'Altération
NIMBE UMR 3685 - Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l'Energie (ex SIS2M)
2 IRAMAT - LMC - IRAMAT - Laboratoire Métallurgies et Cultures
IRAMAT - Institut de Recherches sur les Archéomatériaux
Résumé : C’est à partir du site d’Angkor, au Cambodge, que l'Empire khmer étend entre les XIe et XIIIe siècles son influence politique et culturelle en Asie du Sud-Est continentale. Consommé sous diverses formes, le fer occupe une place essentielle dans l’économie des sociétés anciennes. Encore non documenté dans l’économie angkorienne, ce matériau représente un outil pertinent pour appréhender les réseaux d’échanges et les processus qui ont contribué au développement de l’Empire khmer. Cette communication se propose de présenter les contours du projet IRANGKOR, étude de grande ampleur menée sur l’organisation des réseaux de production et de distribution du fer khmer dans le but de fournir un éclairage nouveau sur les échanges économiques et technologiques au sein de l’empire. Pour atteindre cet objectif, nous étudions les évolutions et les changements de l’organisation de la production ainsi que la circulation et la consommation des matériaux ferreux entre le IXe et le XIVe siècles, deux repères chronologiques qui balisent l’histoire angkorienne par son émergence et son déclin. Nous tentons de répondre à ces questions en nous appuyant sur une approche intégrée, qui combine étroitement études typologique, technologique, chronologique (14C) et de provenance. Pour un schéma de restitution global, l’ensemble des données acquises, nombreuses et de natures variées, doit pouvoir être intégré dans un même système de pensée cohérent pour les interpréter. En collaboration avec l’IFAO, des efforts méthodologiques sont actuellement pensés pour permettre le couplage des variables hétérogènes, et notamment celles liées aux informations de provenance et de datation. Ce développement est d’autant plus attendu que les études menées sur la compréhension des réseaux d’échange sont aujourd’hui de grande ampleur afin de saisir les changements et/ou évolutions dans la diachronie dans le cadre d’une approche comparatiste.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-02416774
Contributor : Serge Palacin <>
Submitted on : Tuesday, December 17, 2019 - 6:57:42 PM
Last modification on : Thursday, April 2, 2020 - 10:56:02 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, March 18, 2020 - 8:06:06 PM

File

Leroy_IFAO2019.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : cea-02416774, version 1

Citation

Stéphanie Leroy. IRANGKOR. Réseaux de production et circulation du fer au sein de l'empire khmer (Cambodge, Angkor, IX-XVe s.). Nouvelles données et enjeu de la combinaison des variables « origine et datation ». 4ème journée de rencontres en Archéométrie de l'IFAO, Jun 2019, Paris, France. ⟨cea-02416774⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

16