Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La mine de Jabalî : produire l’argent dans le Yémen médiéval

Florian Téreygeol 1, 2
1 LAPA - UMR 3685 - Laboratoire Archéomatériaux et Prévision de l'Altération
NIMBE UMR 3685 - Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l'Energie (ex SIS2M)
Abstract : Jabalî, moderne al-Radrad, est l’une des rares mines ayant marqué les premiers temps de l’Islam. La description faite par al-Hamdânî remonte à la première moitié du Xe siècle. Elle permet de se faire une idée assez précise de ce que pouvait être l’exploitation minière à cette période. Et ce sont bien les travaux croisés des géologues et des historiens qui, dans les années 1980, ont permis de comprendre que sous ces deux noms se cachait une seule et même mine. Elle se trouve dans le Nihm, à 70 km à vol d’oiseau au nord-est de Sanaa. S’intéresser au site de Jabalî, c’est essayer de comprendre comment le métal précieux a été produit dans un environnement relativement aride et désertique, alors que les chaînes de production identifiées jusque maintenant nécessitent de l’eau et du combustible en abondance
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-02363600
Contributor : Serge Palacin <>
Submitted on : Thursday, November 14, 2019 - 2:57:36 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 12:41:14 PM

Identifiers

  • HAL Id : cea-02363600, version 1

Citation

Florian Téreygeol. La mine de Jabalî : produire l’argent dans le Yémen médiéval. collectif. 30 ans d’archéologie au Yémen, 2013. ⟨cea-02363600⟩

Share

Metrics

Record views

12