Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Perovskites hybrides par évaporation pour des cellules solaires à hauts rendements

Résumé : Depuis 2009, les matériaux perovskites de structure ABX 3 (où A est un cation organique, B un métal et X un halogène) attirent de plus en plus d'intérêt dans le domaine du photovoltaïque. En effet, en moins d'une décennie les rendements ont augmentés de 3.9 % à plus de 22 %, une progression qu'aucune autre technologie PV n'a jamais connue. Ces incroyables matériaux peuvent être obtenus par voie liquide (en une [3] ou deux [4] étapes(s)) ou par différentes techniques par voie sèche. En 2013, Snaith et al. [5] publient une étude comparative entre la voie liquide une étape et la co-évaporation en voie sèche. Pour un même matériau MAPbl$_{3-x]$ Cl$_x$ , les dispositifs à base de couches évaporées atteignent 15.4 % d'efficacité contre 8.6 % pour les dispositifs à base de dépôts en voie liquide. Si actuellement la grande majorité des travaux porte sur la voie liquide, les techniques par voie sèche apparaissent comme les plus adaptées à une future industrialisation des procédés. En effet, celles-ci permettent une meilleure homogénéité sur des larges surfaces. En partant de différents précurseurs tels que CH$_3$ NH$_3$I, CH(NH$_2$)$_2$I ou CH$_3$ NH$_3$ Br et Pbl$_2$ ou PbBr$_2$ , différents films de perovskites sont obtenus par co-évaporation. Ceux-ci sont ensuite intégrés dans des cellules solaires de structures variées.,
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-02341496
Contributor : Serge Palacin <>
Submitted on : Thursday, October 31, 2019 - 2:00:53 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 6:13:58 PM
Long-term archiving on: : Saturday, February 1, 2020 - 5:20:18 PM

File

Dindault_SPIC2017.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : cea-02341496, version 1

Citation

Chloé Dindault, Bernard Geffroy, Yvan Bonnassieux, Denis Tondelier. Perovskites hybrides par évaporation pour des cellules solaires à hauts rendements. SPIC 2017 (Science et Technologie des Systèmes pi-Conjugués), Oct 2017, Limoges, France. ⟨cea-02341496⟩

Share

Metrics

Record views

52

Files downloads

55