Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Revêtements composites à base de nanoparticules

Olivier Sublemontier 1
1 LEDNA - Laboratoire Edifices Nanométriques
NIMBE UMR 3685 - Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l'Energie (ex SIS2M)
Résumé : Revêtements composites à base de nanoparticules Nous proposons une méthode originale et sécurisée pour l'élaboration en une seule étape de films nanostructurés composés de nanoparticules enrobées dans une matrice. Ce procédé polyvalent combine sous vide la technologie des jets de nanoparticules avec la pulvérisation magnétron classique. Le principal avantage de la technique est la possibilité de choisir indépendamment la nature chimique des nanoparticules et celle de la matrice. Différentes configurations concernant la source de nanoparticules peuvent être envisagées. Il est possible de partir soit d'une suspension colloïdale qu'on atomise pour obtenir un jet de nanoaérosols sous vide, soit directement d'une technique de synthèse de nanoparticules en phase gazeuse comme la combustion, le plasma inductif ou la pyrolyse laser. Les aérosols sont acheminés à l'aide d'un gaz porteur neutre jusqu'à une lentille aérodynamique. Cet instrument permet de transporter des aérosols nanométriques de la pression atmosphérique de départ à un vide compatible avec la pulvérisation magnétron, qui est de l'ordre de 5.10-3 mbars. Il permet également de produire un jet sous vide de nanoparticules dont les propriétés géométriques (convergent, divergeant) peuvent être ajustées en contrôlant la géométrie interne de la lentille aérodynamique. Celle-ci se présente sous la forme d'une succession de compartiments séparés par des diaphragmes. Les paramètres géométriques de cette structure permettent d'ajuster les propriétés du jet généré pour une classe de taille et de densité de nanoparticules. Il est ainsi possible d'obtenir un jet sous vide de nanoparticules, collimaté ou non. Le contrôle aérodynamique de l'angle de divergence du jet de nanoparticules, qui est au coeur du procédé, a fait l'objet d'une étude théorique et expérimentale approfondie. La caractérisation des couches est effectuée en ligne pendant le dépôt par ellipsométrie in situ. La capacité à réaliser la synthèse sur de grandes surfaces est fournie par l'utilisation d'une série de plusieurs lentilles aérodynamiques placées en parallèle entre la source de nanoparticules et la chambre de dépôt sur une machine prototype. Ces possibilités très étendues d'élaboration de nouveaux types de nanocomposites sur tout type de substrat constituent une avancée décisive dans le domaine des matériaux à forte valeur ajoutée.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-02339806
Contributor : Serge Palacin <>
Submitted on : Wednesday, October 30, 2019 - 3:28:53 PM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 6:14:04 PM

File

Sublemontier-Materiaux2018.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : cea-02339806, version 1

Citation

Olivier Sublemontier. Revêtements composites à base de nanoparticules. Matériaux 2018, Nov 2018, Strasbourg, France. ⟨cea-02339806⟩

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

17