INTERACTIONS A LONGUE PORTEE ET SYSTEMES NON EXTENSIFS

Résumé : Si des interactions à longue portée sont présentes dans un milieu, certaines lois classiques de la thermodynamique peuvent être violées. Par exemple, l'énergie n'est plus proportionnelle, à densité constante, au nombre de particules. Plus grave, certains états instables à l'équilibre avec un thermostat (situation « canonique ») peuvent devenir stables pour un système isolé (situation « microcanonique »). A l'équilibre microcanonique, la capacité calorifique peut devenir négative. Nous analysons brièvement ces paradoxes en termes simples à l'usage du non-spécialiste.
Type de document :
Article dans une revue
Jahrbuch für Computerphilologie, Hg. v. Karl Eibl, Volker Deubel, Fotis Jannidis, 2008, pp.10
Liste complète des métadonnées

https://hal-cea.archives-ouvertes.fr/cea-00255028
Contributeur : Jacques Villain <>
Soumis le : mercredi 13 février 2008 - 16:07:22
Dernière modification le : vendredi 9 mars 2018 - 16:36:02
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 mai 2010 - 20:21:24

Fichier

longrange.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : cea-00255028, version 1

Collections

Citation

Jacques Villain. INTERACTIONS A LONGUE PORTEE ET SYSTEMES NON EXTENSIFS. Jahrbuch für Computerphilologie, Hg. v. Karl Eibl, Volker Deubel, Fotis Jannidis, 2008, pp.10. 〈cea-00255028〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

561

Téléchargements de fichiers

510